Continuando a navigare su questo sito e cliccando sui link al suo interno, accetti cookie e i servizi collegati.

Dicono di me...all'estero

  • Angela dal Colorado (USA)

    angela amigoniAngela Amigoni (titolare americana della scuola di lingue Lip Service dal 1987) ha scritto una referenza sulla mia esperienza di lavoro come insegnante di francese (11/1988 – attualmente): “Berta has been working with me for over 20 years. She is a wonderful French teacher and fabulous person. She is dedicated, conscientious, flexible, extremely professional and just loves what she is doing. She is always willing to help and is available when you need her. She also tries to keep up to date with the last method, books and technology. A dedicated and highly intelligent person. A real Gem! I highly recommend Berta!” Angela Amigoni from Lip Service, the American School with that Personal Touch!

  • Stéphanie Michineau (pseudonimo Fanny Cosi) dalla Francia:


    mikVENDEE :::::: Italy ..et l’0euf c0rse écartelés dans les affres de « la chair » ! ! !

    Fanny C0si, Berta C0rvi, Berta C0rvi – Fanny C0si 0nt initié, à elles deux, une belle Vague de va et vient littéRature (art, images et textes) entre la France et l’Italie.

    L’ass0ciati0n (musan0stra) C0rse les y a aidé.e.s ((rubrique Fanny C0SI)). Quant à la Vendée et n0tamment l’ICES, institut° relativement bien classée sur l’échelle nati0nale en France et bien-c0té en Vendée, elle s’est chargée de red0rer le blas0n de C0lette, qui, n0us le rappel0ns, était (enc0re !) interdite ,dans ce genre d’instituti0ns, dans les années 60 : BiBli0thèque de l’ICES et site élagué au fanal bleuté des regards, Page Faceb00k.

    L’infern0 s’est tari en s0n sein et la librairie Ag0ra, sss la tutelle républicaine de Marianne, a red0ré le blas0n de la dite écrivaine, sensuellement livrée en lIVRES LIBER……. Et d’eXemple, si ce n’est d’exemplarité p0ula liberté de la Femmes. N0us ne sauri0ns que v0us renv0yez à TV Web Vendée et surt0ut le j0urnal, canal de régi0n, le J0urnal du Pays Y0nnais, FR. PENSEES EN DESUETUDE, si bien étudié 2c0mme ARTicle RASSEMBLEUR) 5 par la lucarne de l’auteure Pagine, l’auteur Berta C0Rvi. Le reste est

    …@ suivre et

    La Flamme a c0ntinué d’être malaxée par Gi0vanni Andre0li, de relève assurée, par Luisa Messina qui y en a greffé le greff0n des Liais0ns Dangereuses (thèse, diverse.mentPALERME).

    i Du Neuf T0UT bient0t, @ …. !

  • Noureddine Mhakkak dal Marocco:

    1001 feuilles
    manBerta Corvi et la culture universelle Écrire sur une femme des arts et des lettres comme l’écrivaine et traductrice italienne Berta Corvi est une aventure culturelle agréable. Car on écrivant sur le parcours riche de cette femme brillante, on ne peut qu’écrire sur le roman, la poésie et bien évidement sur l’art de la traduction. Car Berta Corvi travaille avec un grand amour sur ces trois champs culturels .D’abord elle est une poétesse fine qui aime tant décrire le monde avec des mots simples mais profonds, des mots pleins de métaphores, des mots qui reflètent les battements de son cœur plein d’amour et d’amitié envers la nature, les gens , et les choses. Ensuite elle est une traductrice professionnelle qui aime tant son métier de traduction . Ainsi elle a traduit des romans et des recueils de poésie qui sont écrits en français, cette langue que Berta Corvi adore, vers sa langue natale qui n’est que l’italien, la langue douce, la langue harmonieuse, la langue des célèbres écrivains et musiciens tels Dante et Léonard de Vinci, ou encore elle traduit aussi des œuvres de l’italien vers le français avec une grande maîtrise. Ainsi elle a traduit le roman de langue italienne « Le feu intérieur », de l’écrivain Giovanni Andreoli, vers le français. Comme elle a traduit vers l’italien le livre poétique « Pensées en désuétude » écrit en français par l’écrivaine française Stéphanie Michineau (Fanny Cosi). Berta Corvi ne s’arrête pas là, elle est une femme des arts et des lettres qui possède un esprit ouvert et un cœur qui adore la culture universelle, c’est pour cela qu’elle a plongé dans les œuvres poétiques d’un écrivain marocain contemporain de langue française qui n’est que moi, Noureddine Mhakkak. De la sorte, elle a traduit les deux recueils de poèmes de cet écrivain marocain, « Les sept vagues de l’amour » et « le collier de la colombe » du français vers l’italien, en plus, elle a écrit de beaux articles sur son expérience littéraire. Ces articles qui sont publiés dans la presse marocaine de langue française et qui ont laissé des échos positifs. C’est là le travail extraordinaire de Berta Corvi, un travail culturel impressionnant, c’est là le travail formidable de cette femme italienne des arts et des lettres qui mérite tant d’éloge et tant de respect. Une femme qui maîtrise le français et l’italien, et qui a tant écrit, traduit et présenté des œuvres littéraires et artistiques avec ces deux langues. Écrire des romans, des essais, des recueils de poésie et traduire les écrits qui ont laissé une trace positive dans son esprit ouvert. Bravo Berta Corvi pour ce grand travail culturel que tu as fait pour la littérature mondiale et pour l’art universel.

Berta Corvi

logo fluency

Contatti

Email: info@bertacorvi.com

vocespettacolo

s

×

banner linkedin